Actes des séminaires DESED - vers l'école inclusive

 

Vers l'école inclusive : dans la continuité, quels changements ?
Actes des séminaires DESED - décembre 2017
 
bandeau école inclusive

Editorial

Dans le contexte d’évolution de notre École, conformément à la délibération 106 relative à l’avenir de l’École  Calédonienne, et de la mise en place du Certificat d’aptitude professionnelle aux pratiques de l'éducation inclusive (CAPPEI), le pôle « besoins éducatifs particuliers- adaptation et scolarisation des élèves en situation de handicap (BEP-ASH) de la direction de l’enseignement de la Nouvelle-Calédonie (DENC) s’est mobilisé pour une série de séminaires sur l’ensemble de la Nouvelle-Calédonie.

Destinés à établir un dialogue entre les personnels d’encadrement, les enseignants spécialisés et les psychologues scolaires, ces  séminaires se sont tenus sur les trois provinces.

A Lifou, à Dumbéa et à Koné, ont été rassemblés les membres du dispositif des enseignants spécialisés (DESED), les enseignants itinérants, les directeurs d’école accueillant une classe d’intégration scolaire (CLIS). Les conseillers pédagogiques et les inspecteurs de la DENC se sont associés à ces temps de partage.

Le dialogue a été constructif, les enthousiasmes forts, ce qui témoigne de la richesse de notre territoire et de la capacité à innover de la communauté enseignante présente. On y voit aussi le signe de  la nécessaire mutation de l’école intégrative vers l’école inclusive. Il s’agit ainsi de mieux appréhender la diversité des élèves et répondre aux missions pédagogiques et éducatives de l’École.

Ces actes des séminaires proposés par Mme Prélois,  inspectrice de l’enseignement primaire de la Nouvelle-Calédonie responsable du pôle BEP-ASH à la DENC, ont pour objectif de laisser trace des moments forts de partage, que chacun s’y retrouve, dans ses attentes et ses espoirs.

Au regard des enjeux,  il s’agit  d’écrire les premières pages de ce challenge de l’école inclusive qui nous attend. Prenons le temps de relever ce défi, avec patience et ténacité, dans l’écoute et le soutien, en ayant toujours à l’esprit les élèves pour qui nous nous mobilisons ensemble.

Selon le retour de l’inspectrice et de ses collaborateurs, il sera difficile de rendre compte de vos réflexions en atelier au travers de ces quelques documents. Ne succombez pas à la frustration par ce goût d’inachevé. Réjouissons-nous plutôt de cette effervescence qui a marqué les échanges ! La plupart des sujets seront repris et approfondis dans les années à venir parce que ces points sont essentiels à l’avancée de l’École inclusive : co-intervention, place des accompagnateurs de vie scolaire (AVS), outils pour les élèves, rôle des directeurs, fonctionnement des écoles, réflexion sur les compétences psychosociales …

En conclusion, la communauté qui s’est dessinée lors de ces trois journées au travers des échanges et des collaborations inter-métiers laisse présager du meilleur pour la construction de notre École inclusive. Que chaque participant, chaque partenaire en soit remercié. 

Yolande Verlaguet

Directrice de la DENC

Présentation des contenus des séminaires

          

                            

 

Déroulement de la journée
08h - 08h15
  • Présentation du pôle BEP / ASH et de ses missions
  • définition des BEP / ASH
 
08h15 - 09h

1- Vers l'école inclusive :

  • Le CAPPEI : pour aller plus loin vers l’école inclusive.
  • Que signifie concrètement « rendre l’école plus inclusive » ?
  • Quels changements d’approche du métier d’enseignant spécialisé sont sous-tendus par la transformation CAPASH-CAPPEI ?
  • Quel accompagnement du pôle BEP/ASH dans cette transformation ?
 
09h - 11h30

2- Ateliers :

Prendre connaissance du texte de référence du CAPPEI sur les compétences des enseignants spécialisés (annexe 1 du CAPPEI).

Mesurer les attendus et décalage par rapport à l’organisation de l’école intégrative.

 
13h - 14h30

3- Synthèse des ateliers

 

14h30 - 15h30

4- Témoignages et partage :

  • A propos de la co-intervention du maître G en classe : témoignage d'Emilienne Romone (IEP5)
  • Des ressources : exemple de la mallette TED
  • Propositions pour l’auto-formation et plan d’animation 2018
Vidéo

 

Les sujets des ateliers

 

Lieu

Axe

Sujets

Lifou

Les 3 axes

« En appui sur le référentiel des compétences de l’enseignant spécialisé du Cappéi (Annexe 1), décliner sur quelques items choisis en groupes, dans les 3 axes :

Ce que l’on fait déjà :

Ce que l’on pourrait faire de plus, de mieux :

Ce que cela demandera : »

Dumbéa

Axe 1 : organiser son action à l’échelle de l’école

Item spécifique : « en concevant son action pédagogique en articulation avec toutes les classes de l’établissement » :

sujet A : conduite de la classe : « 10 questions clés aux enseignants pour prévenir, préparer, conduire, évaluer, remédier (…) dans une école inclusive. »

sujet B : outils : « le Rota : un outil au service de la continuité des apprentissages et du devenir élève. » Vous proposerez  un outil que vous baptiserez, et qui vous semble pertinent de partager à l’échelle que vous choisirez (cycle, école, inter-cycle…) sur la thématique de votre choix (méthodologie, attitude d’élève, lecture, numération….).

Axe 2 : cibler son action et rendre compte du suivi et des progrès de l’élève

Tous les items.

Sujet C : Evaluations des élèves : « Proposer une méthodologie pour être en capacité à accompagner la mise en œuvre de réponses pédagogiques adaptées aux besoins des élèves à partir des évaluations de CP. Vous contribuerez dans votre réponse à proposer des modalités qui permettent un partage de gestes professionnels et de connaissances avec les enseignants ordinaires de l’école.»

Axe 3 : Exercer une fonction de personne-ressource pour l’éducation inclusive

Item spécifique : « en prévenant l’apparition de difficultés chez certains élèves ayant une fragilité particulière »

Sujet D : aménagement de l’espace : « Demain, je déménage ma classe… Demain, j’aménage la cour… : 10 conseils/questions  aux enseignants pour aménager l’espace classe / cour et prendre en compte les BEP. »

Sujet E : aménagement du temps : « Réalisation d’une fiche-conseil à destination des enseignants pour organiser le temps et prendre en compte les BEP. Vous envisagerez le temps dans toutes les dimensions qui vous apparaissent pertinentes (à titre d’exemple : enjeu du repérage, durée des activités, temps vifs et temps morts, contrôle du temps…). Vous pourrez cibler un niveau de classe ou un cycle particulier.»

Koné

Axe 1 : organiser son action à l’échelle de l’école

Item spécifique : « en concevant avec d’autres enseignants des séquences d’enseignement et en co-intervenant dans le cadre de pratiques inclusives» :

Sujet A : des sujets à partager : « Proposer une liste de sujets/séquences pouvant être conduits avec les enseignants et intégrant un temps de co-intervention. Vous identifierez précisément les objectifs spécifiques ciblés par l’ES et les gestes professionnels et connaissances qui pourront être partagés avec l’enseignant de la classe pour mieux prendre en compte les BEP

(cf tableau).»

Axe 2 : cibler son action et rendre compte du suivi et des progrès de l’élève

Item spécifique : « en assurant une mission de prévention des difficultés d’apprentissages. »

Sujet B : Points de vigilance pour les situations de manipulation en mathématiques « Réalisation d’une fiche-conseil à destination d’enseignants dont vous préciserez le cycle d’enseignement. Les conseils devront permettre à l’enseignant de questionner plus spécifiquement la nature du matériel, les interactions entre pairs, la plus-value de l’apprentissage par manipulation, le duo étayage-désétayage ou toute autre focale qui vous apparaîtra pertinente au regard des BEP. »

Axe 3 : Exercer une fonction de personne-ressource pour l’éducation inclusive

Item spécifique : « en construisant et en animant des actions de sensibilisation, d’information, de formation sur le thème de l’éducation inclusive. »

Sujet C : travailler avec une auxiliaire de vie en milieu scolaire : « Vous adressez à votre IEP une proposition d’action qui engage de nouveaux gestes professionnels et connaissances entre enseignant – élève – auxiliaire de vie en milieu scolaire à l’échelle de plusieurs écoles de secteur.  Vous identifierez explicitement quelques gestes professionnels qui vous apparaissent particulièrement pertinents, tant pour l’enseignante que pour l’AV. Vous présenterez une action qui engage les partenaires et les acteurs de l’école inclusive dans la durée.»

 

 

 

Les ateliers

L’objectif des ateliers est de permettre au public de prendre connaissance et d’interroger le texte de référence du CAPPEI sur les compétences des enseignants spécialisés.

Annexe 1 du Certificat d'Aptitude Professionnelle aux Pratiques de l'Ecole Inclusive-->
PDF

 

 

 

 

 

Les documents mutualisés et présentés dans les diaporamas qui suivent sont issus des productions des groupes d’enseignants lors des 3 séminaires : réalisés en 1h30, ils sont présentés dans un format inabouti, mais ils constituent un premier corpus de réflexions à visée pragmatique pour engager l’école inclusive de demain.

La richesse des propositions concerne autant le fonctionnement institutionnel (conseils des maîtres, projets d’école, documents de suivi), que les pratiques de classe (« des rituels pour améliorer l’attention des élèves », « de la manipulation au concept en mathématique: mettre en mots les transferts »…), d’école (« 10 conseils pour aménager l’espace ») et les collaborations (« travailler avec une AV scolaire »…).

Les propositions portées seront reprises pour l’essentiel  en groupes de travail sur des temps de constitution de ressources. MERCI aux auteurs.

Axe 1 : L'enseignant spécialisé exerce dans le contexte professionnel spécifique d’un dispositif d’éducation inclusive

 

axe 1

 

Ateliers axe 1

Dans le diaporama :

 

  • Questionnaire préalable à la collaboration
  • Conseil des maîtres
  • Projet d’école
  • Conseils de cycles
  • Co-intervention
  • Un Outil d’école au service de la Continuité des Apprentissages et du Devenir Elève – O. CADE
  • Des rituels quotidiens au service de la CONCENTRATION, de l’ATTENTION  et de la MEMOIRE

 

 

Axe 2 : L'enseignant spécialisé exerce une fonction d'expert de l'analyse des besoins éducatifs particuleirs et des réponses à construire

 

Enseignant axe 2

 

 

 
Ateliers axe 2

 

Dans le diaporama :

 

  • Les outils des élèves pour la continuité des apprentissages
  • Mutualisation
  • Repérage des élèves à BEP
  • Procédure pour questionner en équipe les évaluations de CP
    • Fiche-conseil pour accompagner la manipulation en mathématiquesxxxx

 

Axe 3  : L'enseignant spécialisé exerce une fonction de personne ressource pour l'éducation inclusive dans des situations diverses

 

Enseignant axe 3

 

 

Atelier axe 3
 

 

Dans le diaporama :

 

  • Aménager l’espace de la classe
  • Aménager le temps
  • Travailler avec une AV scolaire

 

Présentation du pôle BEP / ASH et de ses missions

 

Le pôle BEP-ASH est issu de la volonté de la directrice de la DENC Yolande Verlaguet, soutenue par le gouvernement ; il a pour vocation à accompagner la politique éducative du PENC, notamment l’axe 5 « Considérer la diversité des publics pour une Ecole de la réussite pour tous ». Ainsi ses objectifs prioritaires consistent à faire évoluer l’organisation des enseignements de l’école primaire au collège, en développant les connaissances et les gestes professionnels de l’école inclusive au profit de la maîtrise des compétences de base pour tous les élèves de l’école primaire. La prévention des situations de décrochage passe également par une meilleure prise en compte de la situation des élèves à besoins éducatifs particuliers. Le Pôle BEP-ASH contribue également à accompagner et diffuser les environnements pédagogiques innovants.

Son action interroge le rôle des acteurs de l'Ecole, les documents relatifs aux parcours personnalisés des élèves, les procédures de repérage, de suivi et d'accompagnement des besoins éducatifs particuliers, les modalités de la formation initiale et continue, ainsi que les délibérations dans leur révision.

L’identité BEP-ASH du pôle se singularise d’une désignation ASH répandue dans le second degré, et le territoire métropolitain. La nuance aujourd’hui portée est bien d’affirmer par ce vocabulaire que le handicap scolaire n’est qu’une déclinaison particulière de la difficulté à suivre un enseignement ordinaire. Le BEP inclut l’ASH par essence : mais la coexistence des deux termes entraîne régulièrement une réduction du terme BEP au seul handicap.

Pour la lecture de ce document nous conviendrons des principes qui suivent :

L’élève à besoins éducatifs particuliers (BEP) est celui pour lequel l’organisation de la classe ordinaire ne permet pas un apprentissage respectueux de son propre rythme d’apprentissage. Un élève ordinaire devient élève à besoins éducatifs particuliers dès lors qu’un aménagement de sa scolarité doit être envisagé avec la famille : c’est le temps de l’équipe éducative et de la rédaction d’un PPRS qui marque le BEP.

Cet élève particulier peut également être reconnu handicapé, dès lors que sa situation a été caractérisée par la CEJH : il relèvera alors dans le langage courant de ce document de l’Adaptation et de la Scolarisation des élèves Handicapés (ASH).

Le terme ASH doit être entendu dans ce document comme « scolarisation d’un élève handicapé », la dimension de l’adaptation étant absorbée par la dénomination BEP. Ainsi, un élève relevant de SEGPA, et donc d’un parcours adapté (Section d’Enseignement Général et Professionnel Adapté), ne relève pas du handicap, et sera donc considéré dans le document comme élève BEP et non ASH.

Dans le document, le terme BEP concernera les élèves relevant d’un aménagement ou d’une adaptation de leur parcours scolaire.

Le terme ASH désignera exclusivement les élèves reconnus handicapés par la CEJH.

Par souci de clarté, le terme BEP/ASH pourra être employé pour désigner l’ensemble des élèves BEP, ASH inclus.

Vers l'école inclusive

Pour aller plus loin vers l'école inclusive : le CAPPEI (Certificat d'Aptitude Professionnelle aux Pratiques de l'Ecole Inclusive)

En résumé :

Tout enseignant spécialisé titulaire, détenant une formation CAPASH, 2CA-SH, CAPSAIS (…) est réputé titulaire du CAPPEI, et donc des postures professionnelles associées.

Le CAPPEI sera mis en œuvre en Nouvelle Calédonie à la rentrée 2019.

C’est une formation commune premier et second degré, pour une meilleure continuité des approches.

Le CAPPEI est centré sur les pratiques de l’école inclusive :

Présentation CAPPEI (diaporama)
  • une école pour TOUS les élèves ;
  • une école de la collaboration de tous les acteurs.

C’est une formation modulaire pour des parcours modulables :

  • une certification initiale, pour les nouveaux candidats ;
  • qui comprend des modules d’approfondissements accessibles également aux enseignants spécialisés déjà formés, voire à tous les enseignants, même non spécialisés pour certains modules ;
  • qui permet la mobilité professionnelle d’un métier (DESED) à un autre (ULIS) en appui sur les modules adaptés.

Que signifie concrètement "rendre l'école plus inclusive" ?

Diaporama "l'école inclusive, ca change ça...."

L'école inclusive reconnaît que tous les enfants partagent la capacité d'apprendre et de progresser, et veille à l'inclusion de tous les enfants sans aucune distinction.

 

Elle favorise la scolarisation en classe ordinaire. Elle encourage ainsi à développer toutes les actions de prévention de l'apparition des difficultés scolaires. La progressivité des apprentissages, la continuité des démarches pédagogiques à l'échelle du parcours, le climat scolaire bienveillant, la co-éducation, la concertation entre les partenaires et acteurs de l'école, le déploiement des usages du numérique, en constituent notamment des points d'appui essentiels.

 

En mettant les besoins des élèves au cœur de son système, l'école inclusive forme un réseau de coopération et en organise la régulation, pour offrir une réponse individualisée et adaptée à un parcours de réussite de ses élèves à besoins éducatifs particulier

 

L'école inclusive est l'école du parcours : elle s'enracine dans le socle commun et vise la formation du citoyen, et son insertion sociale et professionnelle.

Quels changements d'approche du métier d'enseignant spécialisé sont sous tendus par la transformation CAPASH - CAPPEI ?

image Référentiel des compétences d'un enseignant spécialisé

 

 

L’enseignant spécialisé de DESED, ou d’ULIS-école, ou le secrétaire de CCEP partagent en commun 3 grandes compétences déclinées dans l’Annexe 1 du CAPPEI.

Si la compétence 2 rejoint la fonction d’expertise de l’analyse de la grande difficulté scolaire et des réponses adaptées qui était déjà présente dans le CAPASH, on trouve renforcée dans une dynamique nouvelle, les compétences d’action à l’échelle de l’école (axe 1) et le rôle de personne-ressource (axe 3). Ce dernier rôle est d’ailleurs évalué par une épreuve spécifique au cours de l’examen du CAPPEI (épreuve 3).

En termes de terrain d’intervention pour les DESED, la spécialisation G et E ne s’exclut plus, les compétences relatives à « l’aide à dominante pédagogique » et à « l’aide à dominante relationnelle » étant réunies dans un module de professionnalisation commun intitulé « enseignants en DESED ». Cette association prend son sens en école inclusive. En effet, en école intégrative, l’élève à BEP est soutenu par un dispositif « spécialisé » parallèle, conçu comme d’autant plus efficace que plus spécialisé pour le « trouble » de l’enfant. L’enfant est porteur d’un dysfonctionnement spécifique et doit être « réadapté » à l’école ordinaire. C’est lui qui porte l’effort de son adaptation. En école inclusive, c’est l’école qui s’adapte à TOUS ses élèves. L’approche est moins centrée sur le trouble que sur les « Pratiques » pédagogiques (deuxième P du CAPPEI) à développer au sein de la classe par l’enseignant pour prendre en compte les besoins de l’élève dans un continuum de réponses à tous les élèves de la classe. Le maître spécialisé, est donc au soutien de l’élève certes, mais surtout de l’élève dans sa classe, de l’enseignant, et de l’école.

Enfin, en termes de pratiques professionnelles, la co-intervention devient explicitement une modalité d’intervention des enseignants spécialisés à déployer, au service d’un partage de connaissances et de gestes professionnels pertinents pour les réponses aux BEP.

Quel accompagnement du pôle BEP / ASH dans cette transformation ?

Diaporama plan de formation

Le Plan de Formation2018 des enseignants spécialisés

  •  Une formation à destination de tous les enseignants spécialisés sera menée sur 6 journées au cours de l’année 2018, pour accompagner les nouvelles postures professionnelles évoquées :
  • 2 journées plénières, consacrées aux apports didactiques et de cadrage territorial, avec les enseignants spécialisés du 2nd degré et de l’enseignement privé ;
  • 4 journées dédiées au suivi de l’expérimentation des nouveaux documents, procédures et commissions cadrant l’école inclusive dans le 1er degré.

 

 

Les Modules d’Initiative Nationale (MIN) à la rentrée 2019 

Eléments de la formation CAPPEI, ils seront accessibles pour partie aux enseignants spécialisés et dans une certaine mesure aux enseignants des classes ordinaires, sous couvert des Provinces.

Les animations pédagogiques

Des ressources en auto-formation seront proposées pour accompagner les enseignants spécialisés.

 

Ces actions présentées lors des séminaires seront complétées par une note de cadrage de rentrée, précisant les fonctionnements attendus pour l’accompagnement des élèves à besoins éducatifs particuliers et relevant de l’adaptation scolaire pour l’année 2018. Seront précisées notamment les procédures d’intervention des DESED auprès des élèves, qui incluent des temps de co-intervention auprès des enseignants.

Documents à télécharger

Restez notifié par mail à chaque nouvelle actualité !